Actualités

En Mars, ne pas passer à côté de la beauté cachée.

« Zot i krwa konét sentiyé mé sentiyé i koné pa zot.. Akout pyé dbwa i donn la direksion… » C’est ce que nous rappelle un des talentueux comédiens au début de quelques balades-spectacles, car il a sa manière bien à lui d’écouter les sentiers, de les respecter et d’être curieux vis-à-vis de leurs histoires. D’autres personnages affirment « qu’il faut connaître les marécages de la vie, qu’il faut savoir lire entre les lignes ». Certains disent que la Réunion est une île extraordinaire, que c’est une île qui se mérite.

Si les personnages des balades-créatives sont de primes abord tous aussi fous les uns que les autres, ce qui les caractérisent avant tout c’est leur curiosité et leur amour vis-à-vis du patrimoine réunionnais. Ils ont également une grande capacité à transmettre avec beaucoup d’émotions et de poésies tout ce qu’il y a à savoir sur les différents sentiers, sans jamais tomber dans un rébarbatif cours d’histoire ou dans une visite guidée ennuyeuse.

Ils veulent aussi à tout prix garder cette curiosité juvénile pour ne pas passer à côté de la moindre beauté cachée des sentiers et chemins de l’île. En effet il y a d’innombrables beautés cachées partout où l’on se promène : comme par exemple le secret de l’étang saint-paul avec l’histoire des deux amants Frême et Marie partis marrons, l’histoire de Mimi La Folle, SDF bien connue des rues de Saint-Gilles, comme dirait un des personnages : li la gyin riyenk moukataz kan li té pass dann somin, mé si lavé ariv azot lo minm zafer ? Zot têt osi noré vire alanver non ? Zot la pans son soufrans ? Non sa minm envoyé ban moukataz marmay lékol !

 

En terme de beautés cachées on peut aussi parler de toutes les plantes médicinales présentes dans la pandanaie de Bras-Panon, comme l’ambaville, que l’on utilisait en tisane pour soigner les maux de ventre des enfants,  ou encore losto café utilisé pour les maux de tête, mais aujourd’hui plus personne n’y porte attention… D’ailleurs, il fût une époque où une bonne partie de l’île allait se faire soigner directement dans la ravine saint-gilles, avec le célèbre Docteur Bottard qui utilisait toute sorte de plantes médicinales, cette histoire est tellement belle que nous avons choisi de la raconter uniquement en la chantant.

Ecrire, mettre en scène et jouer pour une balade-créative n’est pas une tâche facile, il faut des fois travailler des heures sous le soleil ou sous la pluie, prendre ses repères dans une nature changeante, connaître son scénario sur les bout des doigts tout en sachant improviser par moment si le public le décide.

Il faut le dire, les artistes des balades-créatives sont de vrais guerriers !

Si zot i vé konèt nout zistwar, lé par isi… si zot i vé pa konèt, dékal vitman…mai zot va rogrété….

 

Programmation de Mars :

Samedi 11 Mars 10h à la Plaine des Cafres : « Zistwar Ti Zan si largamasse »

Dimanche 12 Mars, 10h : « Marronnages à l’Etang Saint-Paul »

Mercredi 15 Mars, 10h : « Maïdo »

Mercredi 22 Mars, 10h : « La charrette enchantée de la ravine Saint-Gilles »

Samedi 25 Mars, 10h au Port : « Buttes Citronnelles »

Informations et réservations : https://balades-creatives.com/agenda ou au 0692 50 97 29

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *